Découvrez comment améliorer votre acuité visuelle grâce à 5 exercices

L’utilisation prolongée d’appareils tels que l’ordinateur, le téléphone portable et la télévision au fil des années peut avoir un impact sur la santé oculaire, ce qui explique pourquoi plus de la moitié de la population mondiale souffre de maladies oculaires. En effet, la durée d’exposition à ces appareils numériques a augmenté en moyenne à 6 à 9 heures par jour, tant au travail qu’à la maison. Fixer votre regard sur un écran pendant de longues périodes, plus de 3 heures par jour sans interruption, affecte négativement votre acuité visuelle. L’acuité visuelle correspond à la capacité de distinguer un objet à une distance fixe et d’apprécier sa forme, sa taille, son contour et ses détails. La détérioration de la santé oculaire peut influencer la vie quotidienne en affectant des tâches telles que la conduite, l’écriture, la lecture, le déplacement et l’orientation spatiale. Dans cet article, nous vous présentons 5 exercices pour améliorer votre acuité visuelle ainsi que les causes de cette détérioration.

Qu’est-ce que l’acuité visuelle ?

L’acuité visuelle mesure la netteté de la vision. Elle est mesurée en testant la capacité de l’œil à distinguer les détails fins à une certaine distance. Le test d’acuité visuelle standard consiste à lire des lettres de plus en plus petites sur une carte placée à une distance fixe. L’acuité visuelle est généralement exprimée sous la forme d’une fraction, telle que 20/20, où le chiffre du haut représente la distance à laquelle vous lisez la carte et le chiffre du bas représente la distance à laquelle une personne ayant une vision normale peut lire la même carte.

Acuité visuelle – Comment identifiez son état ?

une femme faisant un bilan de son acuité visuelle

Les problèmes d’acuité visuelle peuvent être facilement remarqués une fois que vous remarquez que vous ne pouvez plus distinguer certains détails que vous pouviez voir à une certaine distance. Les signes d’une diminution de l’acuité comprennent une tendance à rapprocher ou à éloigner les objets lors de leur utilisation, et même des moments de vision floue. 

Bien sûr, afin de déterminer l’état d’acuité visuelle, une visite chez un médecin spécialiste est nécessaire pour vous examiner correctement. Les tests d’acuité visuelle sont effectués à l’aide d’un panel standard, appelé optotype. L’optotype comporte généralement des lettres, des chiffres, des signes ou même des dessins.

Lors de la consultation ophtalmologique, l’examen d’acuité visuelle est réalisé pour chaque œil séparément et est déterminé à la fois de loin et de près. De cette façon, l’ophtalmologiste aura une analyse claire du problème et de son degré.

Les causes de la baisse de l’acuité visuelle

acuité visuelle lumière bleu a cause des écrans

Les causes d’une diminution de l’acuité visuelle sont nombreuses, les plus courantes étant :

Exposition aux écrans des appareils

L’utilisation prolongée des écrans d’appareils tels que les téléphones portables, les tablettes et les ordinateurs portables peut altérer l’acuité visuelle à long terme. Pour voir un objet de près, les yeux sollicitent plusieurs zones musculaires et le fait de passer de longues périodes devant ces appareils peut les surcharger.

Fréquence de clignement

Lorsque vous concentrez votre regard sur un objet précis, comme un écran d’ordinateur portable, des papiers ou des livres, vous avez tendance à cligner des yeux moins souvent. Ce manque de clignement entraîne une mauvaise lubrification des yeux, voire un dessèchement de la surface oculaire, ce qui peut au final réduire l’acuité visuelle. Le clignement régule les glandes lacrymales et le liquide lacrymal, qui humidifie les yeux et les nettoie des impuretés. En cas de sécheresse oculaire persistante, il est possible d’utiliser des larmes artificielles, en privilégiant celles qui ne contiennent pas de conservateurs pour une meilleure tolérance, afin de restaurer le film lacrymal.

Exposition à une lumière trop forte ou trop faible et à la lumière bleue

Lorsque les yeux sont exposés à une lumière trop vive ou trop faible, en particulier lors d’activités qui nécessitent une forte sollicitation visuelle, telle que la lecture, cela entraîne la fatigue des sphincters des pupilles. Ce phénomène entraîne une détérioration de l’acuité visuelle si aucune mesure n’est prise. La plupart des dispositifs électroniques modernes (tels que les tablettes, les ordinateurs, les téléphones et les téléviseurs) émettent une lumière bleue qui, avec le temps, peut réduire l’acuité visuelle et, par exposition répétée, contribue à l’apparition de maladies oculaires telles que la cataracte ou la dégénérescence maculaire.

La surexposition à la lumière bleue peut provoquer des lésions rétiniennes par absorption de cette lumière par les pigments maculaires (lutéine et zéaxanthine), entraînant une dégénérescence voire la mort des cellules rétiniennes avec l’apparition de lésions sévères et irréversibles telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Si cette exposition à la lumière bleue produit des effets bénéfiques pendant la journée tels que l’augmentation de l’attention, du temps de réaction et de l’humeur, il n’en va pas de même la nuit. Ainsi, chez les personnes qui travaillent la nuit sur ordinateur, il peut y avoir une diminution de la sécrétion de mélatonine, qui perturbe le rythme veille sommeil (insomnie). 

Lire aussi  Prise de Sang HCG Sans Ordonnance: Votre Guide Pratique pour l'Autonomie!

Il est conseillé d’éviter l’utilisation des appareils électroniques dans les deux à trois heures précédant le coucher, et pour ceux qui travaillent de nuit sur ordinateur, d’utiliser des verres de protection qui bloquent la lumière bleue. L’exposition à la lumière bleue avant de dormir peut perturber la sécrétion de mélatonine, une hormone régulant le cycle veille sommeil, ce qui peut entraîner des troubles du sommeil tels que l’insomnie. Pour éviter cela, il est important de limiter l’utilisation des écrans avant le coucher et de se protéger avec des verres de protection si vous devez travailler de nuit sur ordinateur.

Affections oculaires :

  • conjonctivite, cataracte, glaucome, dégénérescence maculaire sénile, lésions oculaires, décollement de la rétine, etc., qui s’accompagnent d’une diminution de l’acuité visuelle.
  • les erreurs de réfraction (troubles de la formation de l’image sur la rétine : myopie, hypermétropie, astigmatisme, etc.)
  • L’augmentation de l’incidence des maladies métaboliques qui affectent également l’acuité visuelle (hypertension, diabète, troubles endocriniens, etc.)
  • Prédisposition génétique
  • Âge
  • Ne pas utiliser de lunettes ou de lunettes de soleil

Les yeux doivent être protégés des rayons du soleil, à l’aide de verres héliométriques (dans le cas des porteurs de lunettes) ou de lunettes de soleil avec protection UV qui utilisent des verres polarisés pour bloquer les reflets aveuglants.

  • Alimentation déséquilibrée et carences en vitamines et minéraux

Il est recommandé que votre alimentation ne manque pas :

  • Aliments riches en lutéine et zéaxanthine (œufs, choux, épinards)
  • Fruits et légumes jaune orangé qui contiennent du bêta-carotène, précurseur de la vitamine A (carottes, mangues, pêches, abricots, ananas, pommes, poires)
  • Fruits et légumes riches en vitamine C et en antioxydants (oranges, fraises, myrtilles, tomates, poivrons verts, brocolis, etc.)
  • Aliments riches en vitamine E (amandes, avocats, noisettes, pistaches, noix, graines de tournesol)
  • Aliments riches en Oméga 3 et Oméga 6 : poisson, huile d’olive, etc.

Il existe des compléments alimentaires contenant des nutriments, des antioxydants, des extraits de plantes, des minéraux, des vitamines et des oligo-éléments qui peuvent contribuer à la santé de l’appareil visuel. Ces compléments peuvent améliorer l’acuité visuelle dans l’obscurité, ainsi que la capacité à distinguer les couleurs. Ils sont capables de protéger la circulation sanguine des vaisseaux capillaires et veineux dans les yeux, ainsi que de réduire le stress oxydatif causé par le rayonnement UV.

Comment l’acuité visuelle affecte-t-elle la conduite ?

L’acuité visuelle est essentielle pour la conduite en toute sécurité. Les conducteurs ayant une vision floue peuvent avoir des difficultés à lire les panneaux de signalisation, à reconnaître les obstacles sur la route et à distinguer les détails tels que les marquages sur la chaussée. Les conducteurs qui ont une vision floue peuvent également avoir des difficultés à évaluer la distance entre les véhicules et à réagir rapidement aux situations d’urgence. Les conducteurs qui ont une vision floue ou réduite peuvent être plus susceptibles de causer des accidents.

Quand faut-il faire vérifier son acuité visuelle pour la conduite ?

Il est important de faire vérifier régulièrement son acuité visuelle pour s’assurer que l’on est en mesure de conduire en toute sécurité. La fréquence à laquelle il faut faire vérifier son acuité visuelle dépend de plusieurs facteurs, notamment de l’âge, de l’état de santé et de l’historique médical. En général, les adultes devraient faire vérifier leur acuité visuelle tous les deux ans, mais les personnes atteintes de maladies oculaires ou de troubles de la vision devraient le faire plus fréquemment.

Il existe plusieurs façons d’améliorer l’acuité visuelle pour la conduite, notamment :

  • Porter des lunettes ou des lentilles de contact : Si vous avez des problèmes de vision, porter des lunettes ou des lentilles de contact peut améliorer votre acuité visuelle pour la conduite.
  • Éviter de conduire dans des conditions de faible luminosité : Conduire dans des conditions de faible luminosité, comme le soir ou la nuit, peut rendre plus difficile la lecture des panneaux de signalisation et la reconnaissance des obstacles sur la route. Si possible, évitez de conduire dans ces conditions.
  • Éviter la fatigue oculaire : La fatigue oculaire peut affecter négativement l’acuité visuelle. Pour éviter cela prenez régulièrement des pauses lors de longs trajets en voiture et essayez de ne pas conduire pendant de longues périodes sans pause.

Les 5 exercices pour améliorer votre acuité visuelle

L’exercice pour entraîner les muscles oculaires par une mise au point progressive

Nous recommandons un exercice simple pour améliorer l’acuité visuelle et entraîner les muscles oculaires. Pour commencer, asseyez-vous confortablement et prenez un crayon en main. Tenez-le verticalement et approchez-le de votre visage. Concentrez-vous sur la pointe du crayon pendant 3 secondes, puis éloignez lentement votre main pour que le crayon s’éloigne de votre visage tout en maintenant la pointe focalisée. Ensuite, rapprochez progressivement votre main de nouveau. Répétez ces étapes pendant environ 1 à 2 minutes. Cet exercice aide à stimuler les muscles oculaires et améliore l’acuité visuelle.

Lire aussi  Le Pouvoir Insoupçonné du CBD : Impacts et Bienfaits sur le Corps

L’exercice pour entraîner les muscles oculaires grâce à la mise au point instantanée

Il s’agit d’un exercice de 2 à 3 minutes . Encore une fois, asseyez vous dans une position confortable. Concentrez votre regard sur quelque chose de très proche de vos yeux, puis pendant 4 à 5 secondes sur quelque chose à 6 à 10 mètres de vous. Répétez ce mouvement pendant environ 1 à 3 minutes. Cet exercice renforcera les muscles oculaires et améliorera votre vision générale, de près et de loin.

L’exercice pour détendre les muscles oculaires

Cet exercice de relaxation des muscles oculaires est à la fois agréable et utile. Tout ce que vous avez à faire est de mettre vos paumes sur vos yeux, d’inspirer et d’expirer profondément et de détendre vos muscles oculaires. Suivez votre respiration, profitez de ce repos visuel et remerciez vos yeux pour toutes les choses, les gens et les beaux endroits que vous pouvez voir avec leur aide.

L’exercice de clignement conscient

Il s’agit d’un exercice qui dure de 2 à 3 minutes. Installez-vous confortablement et concentrez votre regard sur un objet très proche de vos yeux, puis focalisez votre regard pendant 4 à 5 secondes sur un objet situé entre 6 et 10 mètres de vous. Répétez ce mouvement pendant environ 1 à 3 minutes. Cet exercice permet de renforcer les muscles oculaires et d’améliorer la vision à la fois de près et de loin.

L’exercice du 8

Le dernier exercice proposé est ludique et simple à réaliser. Imaginez le chiffre 8 horizontalement devant vous, à une distance de 4-5 mètres, puis suivez le contour du chiffre 5 fois dans un sens, puis 5 fois dans l’autre sens. Si vous avez du mal à visualiser le chiffre 8, pensez que vous avez un laser avec lequel vous dessinez la forme.

Ces exercices sont recommandés pour renforcer les muscles oculaires et soutenir l’acuité visuelle. Toutefois, en cas de troubles de la vue avérés, il est conseillé de consulter un ophtalmologue qui pourra établir un diagnostic précis et prescrire un traitement adapté à la situation.

FAQ

L’acuité visuelle peut-elle être améliorée ?

Oui, dans certains cas, l’acuité visuelle peut être améliorée avec des lunettes, des lentilles de contact ou une intervention chirurgicale.

Quel est le meilleur moyen de protéger l’acuité visuelle ?

Pour protéger votre acuité visuelle, vous devriez :

  • Faire des examens réguliers de la vue
  • Éviter de fumer
  • Porter des lunettes de soleil pour protéger vos yeux contre les rayons UV nocifs
  • Maintenir une alimentation saine riche en antioxydants et en vitamines pour prévenir la dégénérescence maculaire

Des questions sur l’hypermétropie

Dans les familles où l’on porte traditionnellement des lunettes à chaque génération, on comprend et on maîtrise les différentes problématiques pour lesquelles on doive en passer par un rendez-vous chez l’ophtalmologiste puis par une séance chez l’opticien : ni l’hypermétropie, ni la myopie, ni l’astigmatisme ni encore la presbytie n’ont de secret. Mais il y a aussi de nombreux foyers pour lesquels rien en de tout cela n’est du domaine du connu, et dans lesquels, forcément, on se pose des questions sur l’hypermétropie.

On dit souvent de celle-ci qu’elle ne concerne que les personnes ayant dépassé la quarantaine, alors qu’en réalité elle peut toucher tout le monde. C’est d’ailleurs cela qui peut rendre une situation déroutante, quand on n’y connaît rien du tout en problèmes oculaires mais que l’on dit d’un adolescent qu’il souffre a priori d’hypermétropie et qu’il doit consulter.

Hypermétropie, myopie, presbytie : trois raisons de porter des lunettes

L’hypermétropie n’est qu’un des nombreux défauts qu’un œil peut avoir chez l’être humain. Il existe tant de sortes d’anormalités, notamment au niveau des yeux mais pas seulement, que le fait d’être myope ou hypermétrope n’est finalement pas si exceptionnel qu’il pourrait y paraître, même dans une famille où personne ne porte de lunettes.

La correction oculaire est très banale. On s’en rend compte, quand on a besoin de lunettes, au nombre de boutiques qui proposent aujourd’hui des lunettes plus ou moins bon marché, dans les centre-villes. Cela est bel et bien le signe que de nombreuses personnes, en France, ont besoin d’une correction et ce, quelle qu’elle soit. Bien sûr on ne le voit pas systématiquement, puisque certains portent des lentilles de contact, que l’on ne voit logiquement pas. Enfin, pour toute question à propos de l’hypermétropie ou des autres problèmes d’yeux, il suffit de consulter un spécialiste, pour avoir de l’information.