Comment gérer votre anxiété pendant les vacances

Pour plusieurs d’entre nous, la période des fêtes peut entraîner des responsabilités supplémentaires, des obligations et une pression tacite à être parfaits. « La plus belle période de l’année » peut être particulièrement stressante pour les personnes qui souffrent d’anxiété à haut rendement.

L’anxiété à haut rendement se réfère à quelqu’un qui semble gérer sa vie très efficacement et tout semble être en ordre, cependant, cette personne souffre toujours d’inquiétude excessive, de stress et parfois de pensées obsessionnelles », explique une thérapeute spécialisée dans les traumatismes et co-auteure de Ce que je souhaiterais savoir : survivre et s’épanouir après une relation abusive. « Les fêtes peuvent aggraver l’anxiété, notamment pour ceux qui semblent être très performants de l’extérieur, en raison du nombre élevé d’attentes et d’obligations qui surviennent pendant cette période [surtout lorsqu’il s’agit de sociabiliser et d’être présent pour les autres]. »

De plus, la pression financière et la « pression intensifiée et la rupture avec la normalité peuvent aussi affecter négativement nos pratiques de santé et de bien-être, créant ainsi les conditions parfaites pour aggraver encore l’anxiété », ajoute-t-elle.

Quels sont les signes de l’anxiété à haut rendement ?

Si vous vous inquiétez pour vous-même ou un proche, il existe des signes importants de l’anxiété à haut rendement. Voici ce qu’il faut surveiller:

Insomnie ou difficultés de sommeil. « Le sommeil est souvent le premier signe que quelque chose ne va pas avec votre santé mentale ». « Quand notre esprit est en effervescence, il peut être difficile de dormir, surtout si vous souffrez d’anxiété. L’esprit anxieux est très critique et est l’opposé de l’esprit plus créatif et compatissant dont nous avons besoin pour dormir. »

Lire aussi  Psychologie des Bonus de Casino: Que se passe t-il ?

Kelley recommande d’adopter une routine de coucher apaisante, de réduire le stress autant que possible le soir et de détoxifier des écrans plus tard dans la soirée. « Tout cela, combiné à une régularité du cycle de sommeil, est essentiel pour obtenir le repos dont nous avons besoin pour atténuer l’anxiété des fêtes », dit-elle.

Discours intérieur négatif et insécurité omniprésente. « Une partie de la souffrance de l’anxiété à haut rendement est la narration de ne pas être ‘assez bon' ». « Même si ce n’est pas une pensée consciente, le fait de s’engager constamment et de se comparer aux autres alimente l’idée que nous sommes destinés à échouer. »

Si vous avez du mal avec le FOMO ou si vous comparez vos célébrations de fête à celles d’autrui, Kelley suggère de limiter les médias sociaux pendant les fêtes. En outre, faites un effort délibéré pour pratiquer l’auto-compassion.

Se repaître du passé ou de l’avenir. « Si vous trouvez difficile de rester dans le présent, ou si vous avez constamment la nostalgie du passé, c’est un signe d’anxiété à haut rendement pendant les fêtes », dit Kelly. « Même en écoutant les paroles de certaines des chansons traditionnelles les plus classiques de Noël, elles sont souvent centrées sur ‘les jours passés’ ou ‘le temps révolu’.

Malaise physique et/ou agitation. « L’anxiété peut provoquer une tension dans le corps qui aggrave les problèmes de douleur chronique tels que les maux de tête, les problèmes gastriques et d’autres troubles auto-immuns », explique Kelley. « Il est également courant de devenir plus susceptible aux maladies médicales, car l’anxiété omniprésente a un impact négatif sur nos systèmes immunitaires. »

Lire aussi  Anxiolytiques sans ordonnance et alternatives naturelles

Pourquoi il est important de gérer vos attentes

Enfin et surtout, gérez vos attentes. « Rappelez-vous qu’il est bon de dire non. « Les gens sauront qui vous êtes et vous aimeront même si vous ne leur envoyez pas une carte de vœux.

Laisser un commentaire