Existe t-il un lien entre l’apparition de ganglion sous l’aisselle, la fatigue et le stress ?

ganglion sous les aisselles peut provoquer de la fatigue et du stress au quotidien

Si vous ressentez de l’anxiété ou de la peur, vous pouvez présenter des signes et des symptômes physiques tels que notamment des ganglions lymphatiques enflés. L’anxiété et le stress influencent de nombreux aspects du corps, entraînant des symptômes divers et notamment un système lymphatique enflé, des douleurs musculaires, de la fatigue, des changements dans le sommeil ou encore de l’agacement. L’apparition sous les aisselles amène à s’interroger sur les conséquences possibles et le risque encouru.

Bien que les ganglions enflés soient parmi les symptômes les plus caractéristiques de l’anxiété, ils ne sont pas le seul aspect qui peut être affiché. En effet beaucoup d’autres raisons peuvent provoquer des ganglions enflés, les cas graves de cette réaction sont souvent liés au cancer.

Rassurez-vous, la présence d’un ganglion sous le bras est un phénomène courant. À l’inverse, cependant, des symptômes inquiétants ou persistants nécessitent une attention médicale rapide, car ils peuvent indiquer la présence d’un cancer potentiel.

Ganglion lymphatiques gonflé : rôle et explications ?

Les ganglions lymphatiques sont des organes immunitaires répartis dans tout le corps qui participent au système lymphatique. Il s’agit d’une partie importante du système immunitaire qui filtre les substances nocives du liquide lymphatique et produit des globules blancs pour combattre l’infection. Ils peuvent être trouvés dans le cou, les aisselles, l’aine et d’autres parties de l’organisme. Ceux situés sous les aisselles (creux axillaire) font également partie du système lymphatique.

Ces derniers peuvent grossir et tendre lorsqu’ils combattent une infection. Ils peuvent également être durs et caoutchouteux. Il s’agit donc d’un composant du corps dans lequel l’influence de l’immunité se fait sentir. La glande lymphatique appelée ganglion lymphatique est une autre ligne de défense à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du corps. Si vous pensez avoir un ganglion lymphatique enflé et que celui-ci ne se résorbe pas après quelques jours, vous devriez consulter votre médecin pour un diagnostic ou examen approfondi.

Qu’est-ce qui peut causer le gonflement d’un ganglion ?

Il existe de nombreuses causes de ganglions lymphatiques enflés. Une cause est une infection, comme un rhume ou la grippe. Ceux-ci gonflent en réponse à l’infection, car ils font partie du système immunitaire de l’organisme. Une autre cause est le cancer. Le cancer peut faire gonfler ces derniers à mesure que la tumeur se développe. Enfin, certains médicaments peuvent faire gonfler les ganglions. Ceci est généralement un effet secondaire du médicament et n’est pas nocif.

Comment l’anxiété peut provoquer un gonflement des ganglions lymphatiques ?

Les ganglions lymphatiques sont des organes situés dans tout le corps qui font partie du système immunitaire. Ils protègent contre les maladies en filtrant les substances nocives. Il existe des groupes de ganglions, particulièrement concentrés dans le cou, le torse, la poitrine et sous les aisselles. Ils stockent également les globules blancs, qui combattent les bactéries nocives et d’autres particules pour maintenir l’organisme en bonne santé et le protéger des maladies.

Lorsque le corps est blessé ou sujet à une maladie, les ganglions peuvent gonfler et devenir plus gros que d’habitude. Ces derniers peuvent également être sensibles au toucher et peuvent provoquer des nausées, de la fièvre, de la congestion, des maux de gorge, des maux de tête, des étourdissements, des évanouissements, de l’hypertension artérielle et d’autres signes connexes. Ils retrouvent généralement une taille normale une fois que l’organisme s’est guéri. La réponse attendue est d’identifier la source du problème et de rétablir la santé dans un court laps de temps. Si vous commencez à ressentir des malaises plus fréquents, un essoufflement, un rythme cardiaque perturbé ou une tension sur d’autres parties du corps, consultez rapidement votre médecin.

Les ganglions enflés sont souvent déclenchés par le stress et sont un exemple de l’effet de la maladie mentale sur le physique. Bien que la raison anatomique de la relation entre le stress et l’anxiété impliquant ces derniers ne soit pas découverte, ils sont souvent entrelacés, en particulier lorsque des symptômes physiques associés de stress et d’anxiété sont évidents. Il n’y a apparemment aucune corrélation directe entre les ganglions enflés et le stress, l’humeur ou d’autres maladies mentales.

Le stress peut diminuer le fonctionnement du système immunitaire, entraînant un gonflement des ganglions. En raison d’un système immunitaire réduit, le corps peut facilement devenir sensible aux inconforts physiques, tels que la fièvre, le rhume et les infections associées au gonflement des ganglions. 

Les maladies en lien avec les ganglions

En effet, si après quelques jours le ganglion ne se résorbe pas, il peut avoir une origine plus grave qui nécessite bien entendu de consulter un professionnel de santé. Parmi les maladies les plus graves:

  • Les cancers (lymphome par exemple)
  • la sarcoïdes
  • la toxoplasmose

Comment traiter l’anxiété et le gonflement des ganglions lymphatiques ?

Il existe une variété de traitements efficaces disponibles si vous souffrez d’un trouble de stress et d’anxiété chroniques ou fréquents. Le stress et l’anxiété sont des problèmes de santé typiques qui affectent de nombreuses personnes, et il existe des approches, des conseils et des outils éprouvés pour les aider à réduire les effets négatifs. En matière de traitement, chaque personne est unique, il est donc important d’examiner toutes les options pour trouver celle qui vous convient le mieux !

Changement de mode de vie

un mode de vie sain peut aider a atténuer l'apparition de ganglions

Vous pourrez peut-être réduire le stress et l’anxiété si vous apportez des changements à votre mode de vie. Si vous vous sentez stressé, essayez d’intégrer l’exercice à votre routine quotidienne. Des études ont montré que l’activité physique peut aider à améliorer l’humeur et à améliorer la forme physique tout en diminuant l’anxiété et les pensées intrusives. L’exercice peut également aider à libérer des hormones saines telles que la sérotonine dans la circulation sanguine afin de contrer l’anxiété et le stress. Atteindre d’autres objectifs personnels pourrait inclure des changements alimentaires nutritifs, une réduction de la consommation de drogues et d’alcool et un sommeil suffisant chaque soir. N’ayez pas peur du malaise qui accompagne ce changement, mais veillez à rester concentré sur vous-même plutôt que sur votre corps ou votre esprit.

Médicaments contre l’anxiété

Comme vous le savez probablement, les méthodes de traitement standard axées sur la gestion du stress et de l’anxiété peuvent aider à atténuer ces signaux. Bien sûr, vous devez faire votre part et affirmer à votre médecin quelles sont vos motivations pour demander un traitement. Chaque traitement est unique, il peut donc falloir du temps pour trouver quelque chose qui fonctionne pour vous. Si vous faites face à de graves signes de stress, notamment des attaques de panique, des pensées et des peurs intrusives et d’autres problèmes physiques et mentaux, les médicaments peuvent vous aider à vous soulager.

Vous pouvez également vérifier si vous n’avez pas de carence en magnésium. En effet, le magnésium selon certaines études scientifiques pourrait contribuer à réduire le stress et l’anxiété. 

Thérapie pour l’anxiété

la thérapie peut etre un moyen pour diminuer le stress et la fatigue

Qu’ils soient légers, modérés ou extrêmes, si vous discutez et explorez vos sentiments, pensées et émotions négatives, vous pouvez trouver un soulagement de vos sentiments de stress. Ne pas être d’accord avec vos émotions peut vous aider à mieux comprendre les symptômes de l’anxiété.

Retour haut de page