Peau sèche: Symptôme d’une maladie plus grave ? Découvrez en plus !

La peau sèche n’est pas seulement un problème esthétique. Il provoque également souvent de nombreuses maladies désagréables, notamment des démangeaisons et des fissures de l’épiderme. Si vous ne voyez pas d’amélioration malgré des soins réguliers, cela devrait vous donner matière à réflexion. Peut-être que la peau sèche est le symptôme d’une maladie grave qui se développe dans votre corps. Voyez pourquoi vous ne pouvez pas sous-estimer cela.

Symptômes et causes de la peau sèche

Comment le problème de la peau sèche se manifeste-t-il ?

La peau commence généralement à devenir rugueuse au toucher et terne.

Des fissures douloureuses apparaissent parfois. La peau commence également à peler, ce qui est très inesthétique. Les personnes qui souffrent de ce problème peuvent également ressentir des tensions et des tiraillements désagréables au niveau de l’épiderme.

Dans les cas extrêmes, elles ressentent des démangeaisons, des irritations, des picotements et des douleurs.

Quelles sont les causes de la sécheresse cutanée ?

Tout d’abord, des produits cosmétiques mal choisis et trop forts, y compris les savons et les lotions.. Des liquides et poudres de lavage inappropriés ou des vêtements fabriqués dans des matériaux de mauvaise qualité peuvent également en être la cause. Prendre trop souvent des bains chauds est également une autre raison pour laquelle notre peau devient trop sèche. Cela prive la peau de son manteau lipidique, qui lui apporte une protection et une hydratation naturelles.

Si vous avez la peau sèche et que rien ne semble vous soulager, il est essentiel de vous pencher sur les produits cosmétiques que vous utilisez. Les dermatologues conseillent d’abandonner le savon, qui peut être asséchant.

Lire aussi  Quelle est la durée de vie d'un poux sur un oreiller ? Conseils & Astuces

Maladies dont le symptôme est la peau sèche

La cause de la sécheresse cutanée se cache parfois à l’intérieur de notre corps. Si elle commence à changer de couleur, à durcir et à démanger de plus en plus, il faut penser à consulter un médecin. Il en va de même si les zones où apparaissent les lésions cutanées sont douloureuses et se transforment en plaies.

Quelles sont les maladies que cela peut indiquer ?

Quelques exemples :

  • Diabète. Cette maladie insidieuse reste souvent longtemps silencieuse. Si elle n’est pas traitée, elle entraîne notamment la déshydratation et la sécheresse de la peau. En outre, le diabète entraîne une cicatrisation plus lente des plaies, ce qui favorise le développement d’infections dans l’organisme. L’une des complications les plus dangereuses de cette maladie est, entre autres, ce que l’on appelle le pied diabétique. Celui-ci est causé par le développement d’infections dans la peau craquelée des talons.

 

  • Maladies de la thyroïde. Ces maladies se caractérisent principalement par une production excessive ou insuffisante d’hormones, dont la thyroxine et la triiodothyronine. L’un des symptômes, entre autres, est une peau sèche, pâle et terne qui se fissure et pèle souvent. Il convient également de prêter attention aux coudes, aux genoux et aux pieds. Chez les personnes qui ont des problèmes de thyroïde, la peau de ces zones devient plus foncée et semble sale.

 

  • Dermatite des langes. Cette affection touche principalement les nourrissons. La peau sous la couche devient sèche, rougie et commence à peler. Tout cela parce qu’elle est exposée aux enzymes fécales, à l’urine, aux lessives et aux détergents, entre autres.
Lire aussi  Les bienfaits du HHC : un Guide Complet

 

  • Psoriasis. Cette maladie est causée par un processus perturbé du métabolisme cellulaire. Chez les personnes atteintes, ce processus se produit trop rapidement. C’est pourquoi les vieilles cellules ne parviennent pas à suivre le rythme de l’exfoliation. Cela conduit à une situation où des bosses couvertes d’écailles apparaissent sur notre corps. Il s’agit en fait de couches de cellules mortes. Elles apparaissent le plus souvent sur les coudes, les genoux, autour du nombril et des reins, ainsi que sur le cuir chevelu.

 

  • Dermatite atopique. Elle se caractérise principalement par une réduction des niveaux de céramides dans la composition lipidique de l’épiderme. Les personnes souffrant de dermatite atopique ont également une quantité réduite de facteurs naturels d’hydratation. Par conséquent, leur peau perd de l’eau plus rapidement, ce qui la rend sèche et terne. Ces personnes sont plus susceptibles de souffrir de divers types d’irritations. Leur peau est très sensible et sensible aux facteurs externes. La dermatite atopique se manifeste notamment par des craquelures de l’épiderme et des démangeaisons. La peau est sèche et des plaies souvent douloureuses apparaissent sur la peau.

Laisser un commentaire