Aveugle de 14 ans retrouve la vue grâce à une nouvelle thérapie aux États-Unis

Rendre la vue par l’intermédiaire de gouttes oculaires. C’est la percée exceptionnelle qu’a réalisée une équipe du laboratoire Krystal Biotech et de l’université de Miami. Elle a été rendue possible sur un adolescent de 14 ans souffrant d’une affection génétique qui perturbe la cornée. Si cette réussite est validée, elle pourrait instaurer un large éventail d’applications dans la gestion des troubles de la vision.

Restaurer la vue tout simplement à l’aide de gouttes. Cette idée, aussi basique qu’elle puisse paraître, a été l’objet d’une réalité grâce à l’intervention de chercheurs de l’université de Miami, en Amérique. Antonio Vento Carvajal, l’adolescent de 14 ans qui était atteint de cécité due à une pathologie génétique, a subi une thérapie génique topique, une nouveauté mondiale, qui pourrait être bénéfique à beaucoup d’autres patients souffrant du même mal.

Un accomplissement inédit pour les spécialistes

Des crevasses et des séquelles étaient visibles sur l’ensemble du corps du garçon, même dans ses yeux où était localisée sa cornée complètement bouchée, l’empêchant ainsi d’y voir. La cause de cette situation est une maladie d’ordre génétique. Pour remédier à cela, il a bénéficié en premier d’une thérapie génique ce qui permet d’insérer des gènes sains dans des cellules perturbées. Le soin, présenté sur forme de gel était, en premier lieu, appliqué sur la peau du patient et les résultats étaient assez satisfaisants.

À tel point que ce gel a été readapté pour une utilisation oculaire. Une création plein d’originalité est née selon plusieurs spécialistes. « Le premier point notable, c’est qu’il s’agit d’une affection assez destructrice qui n’avait, jusqu’à ce moment, aucune autre alternative de traitement.

Lire aussi  Conseils de la sage-femme Anna Roy pour une bonne rééducation du périnée: toutes concernées

Deuxièmement, avec l’établissement d’un produit particulièrement spécifique qui est irréprochable pour l’usage ophtalmologique, cette façon innovatrice d’élaborer des gouttes, pourrait s’avérer toxique pour une cornée déjà très sensible, pareil pour un œil extrêmement délicat. Je pense donc que cela est quelque chose de très innovant « , officie Isabelle Audo, professeure en Ophtalmologie à l’institut de la vision.

Ce traitement est alors la toute première opération d’une thérapie génique réalisée à l’aide de gouttes oculaires qui s’avère être d’une grande efficacité. Une avancée cruciale concernant toutes les affections génétiques touchant la cornée est à signaler.

Laisser un commentaire