Le Thé Vert Matcha peut-il vraiment aider à combattre le TDAH ?

« Ah, le spécial TDAH » (trouble neurodéveloppemental), a commenté la barista de Starbucks, et j’ai tourné la tête pour voir à qui elle s’adressait. J’avais moi-même remarqué cette commande : un latte au chai avec deux cuillères de poudre de matcha. J’ai levé un sourcil, car c’était la deuxième fois que j’entendais parler de ce recours au thé vert matcha pour le traitement du TDAH.

La première fois, c’était mon thérapeute qui m’en avait parlé et j’avais été surpris par sa recommandation ; ce n’était pas quelqu’un qui avait recours à des médecines non conventionnelles.

Le sujet est devenu viral sur TikTok, Reddit et les groupes Facebook qui traitent du TDAH.

L’idée est simple : le thé vert, ou plus précisément le matcha, aurait des avantages similaires à ceux de l’Adderall, sous une forme plus douce, moins chère et plus abordable.

Pourquoi les gens cherchent-ils des alternatives à l’Adderall ?

Environ 10% des enfants et 8% des adultes sont diagnostiqués comme souffrant de TDAH. Si vous avez l’impression que de plus en plus de personnes de votre entourage sont diagnostiquées, ce n’est pas une erreur. Le nombre de diagnostics a augmenté de 123% entre 2007 et 2016 et cette tendance ne cesse de s’accentuer.

Si de nombreux médicaments existent pour traiter le TDAH, comme le Ritalin et le Vyvanse, l’Adderall reste le plus populaire. Mais depuis octobre 2022, des retards de production ont engendré une pénurie d’Adderall qui a perduré jusqu’au printemps. Couplé à une demande croissante, cela a créé une catastrophe.

L’ajustement des doses psychiatriques est un processus long et laborieux pour les patients et, pour beaucoup, ces médicaments représentent la possibilité de travailler efficacement ou de réaliser des tâches ménagères quotidiennes.

Ils jouent un rôle dans les relations personnelles et professionnelles. En cas de pénurie de médicaments, la recherche d’alternatives devient une nécessité.

Quelle est la différence entre l’Adderall et le matcha ?

L’Adderall, le médicament le plus couramment prescrit pour les patients atteints de TDAH, est un stimulant du système nerveux central qui est censé favoriser la concentration sur les tâches et diminuer l’impulsivité propre à de nombreuses personnes atteintes de TDAH. C’est un médicament puissant, dont les principaux composants sont des amphétamines.

Cela explique pourquoi l’abus d’Adderall est si fréquent. Le médicament est notamment très prisé sur les campus universitaires pour aider les étudiants à étudier.

L’Adderall a certains effets secondaires que certaines personnes supportent mieux que d’autres : sensation d’un cœur qui bat la chamade, palpitations cardiaques réelles, anxiété, transpiration, maux de tête, bouche sèche, etc. Nous sommes actuellement en pleine pénurie nationale, si bien que les forums de discussion sur le TDAH sont assaillis par des personnes demandant des conseils sur la gestion de leur travail, de leur scolarité ou de leurs relations en l’absence de leur traitement.

Lire aussi  La dépression : Pourquoi la douleur est plus intense le matin et comment y faire face ?

Le matcha est tout simplement du thé vert réduit en poudre. Le thé vert n’est pas très différent des autres thés ; il est simplement constitué de feuilles non oxydées de la plante Camellia sinensis.

Le thé vert infusé n’a pas un goût très différent de celui des autres thés, mais le matcha, sous forme concentrée, a tendance à être assez herbacé et donne une couleur chartreuse agréable à la plupart des boissons.

L’engouement pour le thé vert se concentre sur deux composés : la caféine et la L-théanine, un acide aminé non essentiel. Bien que la caféine puisse être obtenue à partir de nombreuses sources, le café ne contient pas de L-théanine. La L-théanine est qualifiée de nootropique, c’est-à-dire qu’elle est censée stimuler les fonctions cognitives.

On peut acheter des compléments alimentaires de L-théanine seuls, sans avoir besoin de consommer du matcha. De fait, de nombreuses personnes ajoutent simplement de la L-théanine à leur café.

Le thé vert aide-t-il vraiment à atténuer les symptômes du TDAH ?

Des études ont été menées sur la caféine et la L-théanine et leur effet sur le TDAH, mais il est difficile de suggérer que le matcha est efficace à partir de ces résultats. La raison est simple : quand les gens consomment du matcha, ils utilisent des quantités variables plutôt qu’une dose constante, chaque organisme métabolise les composants du matcha différemment, et la quantité de caféine et de L-théanine est minuscule comparée aux doses thérapeutiques de l’Adderall ou d’autres médicaments prescrits de manière similaire.

Pour faire court, comparer les deux revient à comparer des pommes et des oranges.

Néanmoins, des bénéfices potentiels existent : une étude de 2021 a suggéré que l’ajout de matcha à la caféine, en grandes quantités (neuf comprimés par jour), avait un petit effet positif sur les performances au travail et l’attention dans les situations de grand stress. Par rapport à cela, boire une tasse de matcha revient à pratiquer une microdose.

Il faudrait boire de nombreuses tasses (une étude évoque le chiffre de huit) pour atteindre une dose thérapeutique des composés présents dans le matcha.

Au lieu de boire du matcha, il peut être prometteur de se concentrer sur les deux composants individuels : la caféine et la L-théanine, qui sont tous deux disponibles sous forme de compléments alimentaires.

Lire aussi  Stress et travail: Comment s'en sortir ?

Les compléments alimentaires à base de caféine et de L-théanine peuvent-ils être utiles ?

En 2021, des chercheurs ont analysé des études menées au cours des 20 dernières années sur ces deux composés et le TDAH. Ils ont pris en compte les critères suivants : cognition, temps de réaction, concentration, maux de tête, fatigue ou vigilance.

Même si les effets secondaires de la caféine incluent certains des mêmes inconvénients que l’Adderall, comme les migraines et les troubles cardiaques, une amélioration nette de l’attention soutenue à court terme et de la cognition globale a été constatée chez les adultes.

En fait, « après avoir examiné les études, nous avons constaté que la combinaison montre une importance clinique favorable dans les domaines de l’attention, de la mémoire, de la cognition et de l’hyperactivité.

Nous concluons que la combinaison de L-théanine et de caféine est probablement un booster cognitif sûr et efficace.

Avant de vous réjouir, il faut souligner que les chercheurs ont indiqué que des recherches supplémentaires étaient nécessaires, probablement parce que les études ont été limitées et incohérentes dans leurs dosages. Cette conclusion n’a pas quantifié la mesure dans laquelle la caféine et la L-théanine ont été utiles et n’a pas comparé ces résultats avec ceux de l’Adderall ou d’autres traitements plus conventionnels.

Il faut souligner que ces études ont été menées auprès d’un nombre réduit de participants.

Il convient également de mentionner que la caféine et la L-théanine ont leurs propres effets secondaires : maux de tête liés au sevrage, hypertension ou tachycardie. De fortes doses de L-théanine sont associées à des nausées.

En résumé : n’espérez pas grand-chose

Bien que la caféine et la L-théanine puissent présenter un certain potentiel, leurs effets sont encore insuffisamment étudiés. La plupart des personnes qui consomment du matcha à des fins thérapeutiques le font probablement à des doses bien inférieures à celles nécessaires pour observer un quelconque effet et, si elles devaient constater un effet, il serait très probablement similaire aux effets secondaires que présentent les personnes prenant des médicaments prescrits.

D’un autre côté, à des doses faibles, comme une tasse de matcha, ces composés ont très peu d’effets négatifs. Ils sont peu susceptibles de causer du tort et pourraient avoir un effet placebo.

Laisser un commentaire