15% de la population touchée par la migraine: Sommet francophone présente des traitements innovants

Ce week-end, la 3ème édition du Sommet Francophone de la Migraine se déroule sous l’égide du Ministère de la Santé et de la Prévention. La journée vise à fournir des renseignements additionnels sur cette condition médicale aux approximativement 45 millions de personnes francophones atteintes de migraines.

 

On estime que la migraine concerne environ 15% de la population française, soit 10,5 millions d’individus. Le parcours médical reste généralement un challenge. Ainsi, ce samedi, c’est sous le parrainage officiel du Ministère de la Santé et Prévention que se tiendra le troisième Sommet Francophone de la Migraine, un évènement proposé par l’association La Voix des Migraineux. L’objectif majeur est de fournir un accès à des informations médicales aux près de 45 millions de francophones souffrant de migraines.

Les conférences seront diffusées en temps réel et seront accessibles à tous sur YouTube à partir de 16h, afin de fournir de l’information et aider à mieux gérer la condition. Il existe de plus en plus de traitements novateurs pour lutter contre la maladie.

Une réduction de deux-tiers du nombre de crises

D’ici 2024, un tout nouveau traitement préventif sortira. Celui-ci permettra de réduire par trois le nombre de crises, en agissant sur une protéine en surplus, appelée CGRP. Chez les personnes migraineuses, cet enzyme est responsable de la dilatation des artères, provoquant ainsi de fortes douleurs. Ce nouveau traitement se présentera sous forme de comprimés, à prendre quotidiennement ou tous les deux jours.

Finalement, ce nouveau produit agit de manière similaire à un médicament déjà disponible en France depuis deux ans, qui fonctionne avec une injection mensuelle. Mais son prix reste un problème. Chaque mois, le coût s’élève à environ 250 euros, ce qui n’est actuellement pas remboursé, selon le Dr Christian Lucas, président de la Société Française d’Étude des Migraines et Céphalées. « En Allemagne, où le médicament est couvert par l’assurance maladie, on compte 26 000 utilisateurs contre seulement 2000 en France. Ce n’est pas parce que les Allemands souffrent de migraines 13 fois plus souvent, mais simplement parce que les frais sont pris en charge. Certains patients peuvent se permettre ce traitement, parfois au prix de lourds sacrifices financiers, mais d’autres ne le peuvent tout simplement pas », a déclaré le Dr Lucas sur les ondes d’Europe 1.

Lire aussi  Procréation posthume en France: validation par la CEDH, malgré un bémol

Plus de 50 000 patients pourraient bénéficier de ces injections. Le neurologue s’attend à ce que ces médicaments soient pris en charge en France prochainement, comme c’est le cas dans 24 autres pays européens.

source originale: europe1

Laisser un commentaire