« Bruit blanc » relaxant, un succès sur les plateformes de streaming : qu’est-ce que c’est ?

Le phénomène de « sons blancs » explose sur les plateformes de diffusion de musique en ligne, surpassant même en popularité les plus grands noms de la musique. Assurés de favoriser la concentration, faciliter l’endormissement et même aider à contrôler les acouphènes, ils gagnent en popularité à grandes enjambées.

Écoulant des milliards de lectures sur Spotify, les sons blancs dépassent allègrement en fréquentation Ed Sheeran ou Rihanna. La popularité des podcasts diffusant ces bruits est telle qu’on les retrouve envahir progressivement les plateformes de diffusion musicale en ligne. On se demande alors, qu’est-ce qui fait l’unicité des sons blancs en comparaison des musiques habituelles, et comment oeuvrent-ils?

Une réponse inédite aux problèmes de nuisances sonores :

« Les sons blancs sont en vérité très synthétiques, ils se manifestent par la génération de suites de chiffres au hasard qui, une fois émises par les haut-parleurs d’un ordinateur par exemple, se traduisent par un son qui englobe toutes les fréquences audibles », nous explique Thomas Andrillon, un expert en neurosciences à l’Institut du cerveau de l’Inserm. Ainsi, il apparait que les sons blancs peuvent masquer tous les autres bruits dans un espace étant donné qu’ils doivent « dépasser une sorte de barre franchissable pour devenir audibles pour notre cerveau ». Afin de faire face à des voisins irrespectueux ou des collègues trop encombrants, les sons blancs représentent une alternative intéressante.

De surcroît, il semblerait que les sons blancs soient d’une aide précieuse pour stimuler l’endormissement, ici encore leur avantage ne s’arrête pas là, ils aideraient également à contrer les acouphènes. Lors de l’écoute de ces sons, l’attention du cerveau est déviée conséquemment les bourdonnements constants caractéristiques de l’acouphène sont relégués au second plan, procurant un soulagement à la plupart des patients souffrant de cette condition.

Lire aussi  Premiers secours : 4 gestes essentiels à connaître avant de partir en vacances

Laisser un commentaire