Canicule : Consommation d’eau trop chaude ou trop froide déconseillée

Face à la vague de chaleur affectant tout le territoire français depuis quelques jours, le principal danger lié à la santé est le « coup de soleil », pouvant être mortel si l’organisme surchauffe. Europe 1 vous présente les excellentes recommandations pour vous hydrater de manière appropriée la saison chaude.

La canicule peut sérieusement nuire à notre corps et souvent, les mesures que nous prenons pour lutter contre la chaleur ne sont pas nécessairement les plus efficaces. Une visiteuse en Lozère, faisant de la randonnée par une température de 38°C, a été transportée par voie aérienne en urgence le mardi 22 août dernier à un centre hospitalier de Montpellier. Par temps chaud, nous avons souvent le réflexe de boire des boissons quasiment glacées. Néanmoins, ce geste rafraîchissant peut une part causer des douleurs à l’estomac, et d’autre part, délivrer un signal erroné à notre cerveau. Ce dernier est alors trompé pour penser qu’il n’est pas nécessaire de réduire la température de notre corps qui overchauffe.

L’importance de consommer de l’eau à température ambiante

Les breuvages chauds aussi ne sont pas vraiment bénéfiques, car ils augmentent notre transpiration, nous faisant donc perdre de l’eau, qu’il est lestement important de réinjecter par conséquence. Le meilleur conseil est donc le suivant : en période de forte chaleur, il est préconisé de consommer de l’eau tiède.

Le volume d’eau consommé peut poser problème de son côté. « L’enjeu, lorsque l’on consume trop d’eau, est de diluer les substances qui sont présentes dans notre sang et notamment la concentration de sodium. Si vous buvez en excès, vous n’être plus en mesure de l’évacuer cette eau et de réduire le taux de sel dans le sang. Vos organes risquent de ne pas bien réagir, en particulier votre cerveau « , informe le Professeur Gilbert Deray, spécialiste en néphrologie.

Lire aussi  Renaissance annonce un texte transpartisan sur les punaises de lit pour décembre

En définitive, pour la majorité des personnes, dans des conditions normales, c’est-à-dire au refuge lorsque la température atteint son paroxysme, un litre et demi à deux litres d’eau par jour sont suffisants. Par contre, pour les individus extrêmement affectés par la chaleur, il est recommandé de doubler la quantité.

source originale: europe1.fr

Laisser un commentaire