Canicule : précautions à prendre avec médicaments entravant la régulation corporelle

Lors de périodes de hautes températures, certains traitements médicamenteux peuvent entraver ou interrompre la capacité de l’organisme à réguler sa température, aggravant par exemple un processus de déshydratation. Il est crucial de suivre à la lettre les consignes de conservation et de transport de ces médicaments, et il ne faut surtout pas n’arrêter ses traitements de soi-même.

Beaucoup de composants médicamenteux ont un impact sur notre faculté innée à maintenir notre température corporelle aux alentours de 37 degrés. Si vous êtes sous antidépresseurs, médicaments contre la migraine ou antiépileptiques, prudence, ces derniers peuvent réduire la production de sueur. Pourtant, transpirer est notre meilleur outil pour rafraîchir notre corps.

Il convient aussi de redoubler de vigilance si vous suivez un traitement contre l’hypertension. Certains de ces médicaments ont un effet diurétique, augmentant la perte d’eau, objet même de leur fonction. Il est donc impératif d’augmenter sa consommation d’eau.

Importance de la poursuite des traitements

Il existe aussi des traitements dont la libération dans l’organisme se voit modifiée par la déshydratation même.

« On trouve le lithium, couramment prescrit pour l’humeur, la digoxine pour le cœur, certains antiépileptiques ainsi que certains médicaments oraux contre le diabète comme la metformine, très commun, ou bien les statines, traitements du cholestérol. Évidemment, on ne cesse pas tous ces traitements », déclare le docteur Franck Mignot, généraliste à Paris.

« Néanmoins, nous demeurons très prudents car nous savons que ces traitements peuvent voir leur concentration sanguine s’accroître soudainement lors de déshydratation. Et à ce moment, on rencontre des effets indésirables très désagréables, voire dangereux », ajoute le docteur lors de son passage sur Europe 1. Clairement, il n’est pas question d’arrêter ou d’ajuster leur posologie sans un avis médical. Votre pharmacien peut vous fournir des conseils sur mesure.

Lire aussi  Utilité de la carte européenne d'assurance maladie pendant les vacances d'été

source originale: europe1.fr

Laisser un commentaire