Danger du blanchiment des dents : les risques et précautions

Le blanchiment des dents est devenu un traitement esthétique très populaire, permettant de retrouver un sourire éclatant et une meilleure confiance en soi.

Attention, nous préférons vous sensibiliser tout de suite !

Il existe des risques et des précautions à prendre pour éviter les désagréments liés à cette pratique.

Aujourd’hui, nous vous présenterons les dangers potentiels du blanchiment dentaire, les contre-indications, les précautions et les alternatives possibles pour retrouver un sourire éclatant.

Blanchiment dentaire: comprendre les risques

Les risques les plus fréquents

Le blanchiment dentaire peut entraîner plusieurs complications si les traitements ne sont pas effectués correctement ou si l’état de santé de la dentition n’est pas pris en compte. Parmi les risques les plus fréquents, on retrouve :

  • Une hypersensibilité dentaire : consécutive à l’utilisation de produits trop concentrés en agents blanchissants, qui viennent altérer l’émail des dents et provoquer des douleurs.
  • Des irritations des gencives : les produits de blanchiment peuvent provoquer des irritations temporaires des gencives et des muqueuses buccales, particulièrement si la pose du gel blanchissant n’est pas effectuée correctement.
  • Une altération des matériaux utilisés dans les restaurations dentaires : certains produits de blanchiment dentaire ne sont pas compatibles avec les matériaux employés pour les plombages, couronnes et autres prothèses.

L’action sur les travaux dentaires

Sachez que les produits de blanchiment dentaire n’agissent pas sur les matériaux utilisés dans les restaurations telles que les plombages (amalgames dentaires) et les couronnes.

Le risque existe alors de se retrouver avec des dents ayant des nuances différentes, particulièrement si vous avez des obturations visibles sur le devant de votre sourire.

L’action des produits blanchissants peut affaiblir certains adhésifs utilisés pour fixer les prothèses et entraîner des décollements.

Autres dangers potentiels

Les produits de blanchiment dentaire peuvent également causer des réactions allergiques chez certaines personnes, notamment en raison de la présence de peroxyde d’hydrogène, un agent blanchissant puissant.

Lire aussi  Problème de gencive gonflée autour d'une dent: causes, symptômes et solutions

Les personnes ayant des antécédents d’allergie ou d’hypersensibilité au peroxyde d’hydrogène doivent donc être vigilantes.

Contre-indications et personnes à risque

Le blanchiment dentaire est contre-indiqué dans certaines situations. Cela concerne particulièrement :

  • Les personnes ayant des caries non traitées ou des problèmes de gencives : le blanchiment dentaire peut amplifier les douleurs et provoquer des infections.
  • Les enfants et adolescents de moins de 18 ans : l’émail de leurs dents est encore en formation, ce qui les rend plus vulnérables aux effets nocifs des agents blanchissants.
  • Les femmes enceintes et allaitantes : les produits de blanchiment dentaire peuvent être nocifs pour le fœtus ou le nouveau-né si ingérés par la mère.
  • Les personnes ayant des restaurations dentaires : un blanchiment peut être inégal et endommager les matériaux.

Dans ces situations, il est préférable de se tourner vers d’autres solutions pour améliorer l’apparence et la santé de ses dents.

Précautions et recommandations pour un blanchiment sans risques

blanchiment dentaire risque

Précautions à prendre avant le traitement

Avant de vous lancer dans un traitement de blanchiment dentaire, il est important de consulter votre dentiste.

Seul un professionnel de santé pourra évaluer l’état de votre dentition et déterminer si vous êtes un bon candidat pour le blanchiment dentaire.

L’autre conseil serait d’éviter les aliments et boissons susceptibles de tacher l’émail. Nous pouvons citer le café, thé, vin rouge, sodas, tabac, etc.

Ils doivent être limités avant et après le traitement pour maximiser les résultats et préserver l’émail.

Surtout, éviter les produits de blanchiment commercialisés sur internet.

Ces derniers peuvent être de qualité médiocre et présenter des risques pour votre santé dentaire.

Recommandations pour éviter les risques du blanchiment à domicile

Si vous optez pour un kit de blanchiment dentaire à domicile, veuillez choisir un produit portant la marque CE.

Celle-ci devrait respecter les normes européennes de qualité et de sécurité pour prévenir tout danger.

Suivez a la lettre les instructions du fabricant : durée du traitement, posologie, application du gel, etc.

Attention ! Arrêter le traitement en cas de douleurs ou d’irritations persistantes et consulter votre dentiste.

Conseils pour un blanchiment sans risques chez le dentiste

Pour un blanchiment dentaire réalisé chez le dentiste :

  • Assurez-vous que votre dentiste est habilité à réaliser ce type de traitement.
  • Réalisez un bilan dentaire avant le traitement pour régler les éventuels problèmes qui pourraient être aggravés par le blanchiment.
  • Étudiez avec votre dentiste les différentes options de blanchiment dentaire disponibles en fonction de vos besoins et de votre état de santé dentaire.
Lire aussi  L’huile essentielle de ravintsara, un remède naturel aux nombreux atouts

Alternatives chimiques et naturelles au blanchiment dentaire

Techniques de blanchiment dentaire chimiques

Les techniques de blanchiment dentaire chimiques comprennent principalement l’utilisation de peroxyde d’hydrogène ou de carbamide.

Ces produits blanchissants pénètrent dans l’émail des dents pour briser les molécules qui causent les taches et la décoloration.

La concentration de ces produits est généralement plus élevée lorsqu’ils sont utilisés par des dentistes professionnels, tandis que les kits de blanchiment à domicile ont des concentrations plus faibles.

Il y a plusieurs méthodes différentes pour appliquer les produits chimiques, y compris les gouttières, les bandes blanchissantes et les stylos blanchisseurs.

Les avantages du blanchiment chimique comprennent des résultats rapides et durables, mais il comporte aussi certains risques.

Les principales préoccupations concernent la sensibilité dentaire accrue et l’irritation des gencives causées par les produits chimiques.

Des études suggèrent que l’utilisation excessive de peroxyde d’hydrogène peut endommager l’émail des dents et potentiellement causer des problèmes de santé bucco-dentaire à long terme.

Vous devriez également éviter les traitements trop fréquents !

Produits naturels de blanchiment dentaire

Il existe également des alternatives naturelles pour blanchir les dents, qui offrent une solution moins agressive que les produits chimiques.

Certains de ces produits naturels comprennent le bicarbonate de soude, le charbon de bois, l’huile de noix de coco et le vinaigre de cidre de pomme.

Ces produits fonctionnent en éliminant les taches superficielles et en éclaircissant les dents graduellement.

L’avantage des produits naturels est qu’ils ont généralement moins d’effets secondaires que les traitements chimiques, comme la sensibilité dentaire et l’irritation des gencives.

Il est important de noter que les résultats peuvent être beaucoup plus lents et moins spectaculaires qu’avec un traitement professionnel.

Surtout que certaines méthodes naturelles, comme le bicarbonate de soude, peuvent être abrasives et endommager l’émail des dents si elles sont utilisées trop souvent.

Comparaison des avantages et inconvénients des différentes méthodes

le choix entre les différentes méthodes de blanchiment des dents dépendra de vos attentes, de votre budget et de votre tolérance aux risques possibles.

Voici un résumé des avantages et des inconvénients de chaque méthode :

[ninja_tables id= »4770″]

Laisser un commentaire