Signes de l’Acné Fongique: Comment la Reconnaître et la Traiter

L’acné fongique ressemble à l’acné normale, mais nécessite une approche différente du traitement.

Elle est également relativement rare, et il est donc important d’établir un bon diagnostic avant d’entamer un traitement.

Comment diagnostiquer l’acné fongique et de quoi s’agit-il exactement ?

Que faut-il savoir sur l’acné fongique ?

L’affection cutanée à l’origine de l’acné fongique est en fait la folliculite. Bien qu’elle ressemble à d’autres types d’acné et qu’elle puisse être confondue avec l’acné vulgaire, la base de l’affection est différente.

L’acné vulgaire est causée par une accumulation excessive de sébum, l’obstruction des pores de la peau et une surinfection bactérienne, ce qui entraîne un processus inflammatoire.

La folliculite, quant à elle, désigne une infection du follicule pileux causée par des levures, qui sont classées parmi les champignons.

Le principal symptôme est la présence de boutons rouges, prurigineux et remplis de pus. C’est pourquoi ces lésions cutanées ressemblant à de l’acné sont parfois appelées acné fongique.

Comment reconnaître l’acné fongique ?

Si vous avez des boutons, il existe plusieurs façons de reconnaître le type d’acné auquel vous avez affaire. Dans le cas de l’acné fongique, les boutons sont homogènes, semblables les uns aux autres et presque de la même taille, accompagnés d’une sensation de démangeaison.

L’acné ordinaire causée par des bactéries provoque rarement des démangeaisons et est assez variée, avec l’apparition de points noirs, mais aussi de lésions plus grandes et de kystes.

Un autre élément à prendre en compte est la localisation. L’acné fongique prend la forme de papules (qui ressemblent à des points noirs fermés) apparaissant en grappes dans des zones telles que les épaules, le décolleté, le dos et parfois le visage.

En revanche, l’acné bactérienne est plus fréquente sur le visage et les boutons sont diffus.

Lire aussi  Malaise vagal remède de grand-mère : TOP 7 des meilleurs conseils et astuces !

Chez les personnes souffrant d’acné fongique, on observe une croissance excessive de candida. Par conséquent, le patient est également susceptible de souffrir de psoriasis ou de pellicules.

Un autre signe indiquant qu’il s’agit d’une folliculite est l’inefficacité des traitements à base de remèdes typiques contre l’acné.

Ces préparations n’aident pas et peuvent même exacerber le problème.

D’où vient le problème de l’acné fongique ?

Les levures sont naturellement présentes sur la peau et ne posent pas de problèmes si l’organisme est capable de maintenir un équilibre entre les champignons et les bactéries. Toutefois, lorsque cet équilibre est rompu, des infections peuvent survenir. Quelles en sont les causes ? Voici quelques causes possibles :

  1. utilisation d’antibiotiques – si la quantité de bactéries sur la peau est réduite, cela peut favoriser une croissance excessive des levures ;
  2. l’excès d’humidité – le problème peut être exacerbé par des vêtements non ventilés ou serrés, ainsi que par le fait de porter des vêtements trop longtemps après l’activité physique ou de réutiliser des vêtements d’entraînement sans les avoir lavés au préalable ;
  3. une alimentation riche en hydrates de carbone – Le sucre favorise la croissance du candida ;
  4. Le fait d’être dans un environnement chaud et humide – Le climat chaud est propice aux mycoses.

Traitement de l’acné fongique

Si vous souffrez d’acné fongique, il est utile de rechercher les causes potentielles du problème. Le fait de porter des vêtements propres et aérés, de prendre une douche immédiatement après l’exercice et de limiter le sucre dans votre alimentation peut vous aider.

Lorsque des boutons apparaissent sur la peau, on peut utiliser un shampooing antipelliculaire contenant de la pyrithione de zinc ou du sulfure de sélénium comme gel douche plusieurs fois par semaine.

Lire aussi  Remèdes naturels contre les maux de dents

A titre préventif, on peut envisager d’utiliser cette méthode une fois par semaine.

Les médicaments antifongiques sont utilisés pour traiter la folliculite. En tant que traitement autonome, nous pouvons utiliser des crèmes et des pommades en vente libre.

Il convient également d’examiner les préparations contenant de la buténafine, du kétoconazole ou du clotrimazole.

Si le traitement à domicile n’est pas efficace, consultez un dermatologue qui pourra vous prescrire des médicaments antifongiques par voie orale.

FAQ

Comment reconnaître acné fongique ?

L’acné fongique se manifeste souvent par de petites pustules uniformes sur la peau, surtout sur le front, la poitrine et le dos. Elle peut aussi provoquer des démangeaisons et une desquamation.

Comment faire disparaître l’acné fongique ?

Pour traiter l’acné fongique, il est recommandé d’utiliser des antifongiques topiques et de changer son régime alimentaire pour minimiser la consommation de sucre et de levures, qui favorisent la croissance des champignons.

C’est quoi l’acné fongique ?

L’acné fongique est une infection cutanée causée par une surcroissance de champignons (levures) sur la peau, qui ressemble beaucoup à l’acné classique mais qui ne répond pas aux traitements traditionnels de l’acné.

Comment reconnaître son type d’acné ?

L’acné vulgaire se présente sous forme de points noirs, de boutons blancs, de papules et de pustules. L’acné fongique se manifeste souvent par de petites pustules uniformes. L’acné rosacée provoque des rougeurs et parfois des boutons. Un dermatologue peut aider à diagnostiquer précisément.

Laisser un commentaire