Vacances avec enfants: les essentiels de la trousse de secours à emporter

Lorsqu’on s’apprête à partir en congé, la préparation de la valise est essentielle pour ne rien laisser derrière nous. Une chose indiscutable à inclure dans vos bagages est le kit de premiers soins dédié aux enfants. Les blessures mineures sont monnaie courante lors des escapades estivales. C’est pour cette raison qu’Anna Boctor, pédiatre, révèle à Europe 1 les éléments indispensables à mettre dans votre trousse de soin.

Les bagages pour le départ en voyage sont préparés, mais avez-vous pensé à assembler votre kit de soins ?

Ce samedi marque le début du traditionnel ballet estival sur les autoroutes françaises, avec certains compatriotes regagnant déjà nos frontières. Cependant, pour d’autres, c’est l’amorce des congés scolaires.

Il est essentiel d’anticiper, car ces séjours loin de chez soi sont le berceau de situations imprévues. Empoisonnement par des méduses, brûlures dues au soleil, pieds endoloris, ampoules…les petites blessures semblent inévitables en période de villégiature, en particulier chez les enfants. Avez-vous tout pris en compte?

Prévention de la déshydratation

Pour vous assurer de ne pas oublier quoi que ce soit, Anna Boctor, experte en pédiatrie, énumère tous les articles requis pour s’en aller en villégiature. « Il faut se souvenir d’emporter les traitements pour maladies chroniques de nos enfants, comme les médicaments pour l’asthme ou les injecteurs d’adrénaline si une allergie est d’actualité. Il ne faut pas non plus passer outre la présence du paracétamol« , insiste la professionnelle sur les ondes de la radio Europe 1. En outre, si votre progéniture contracte une épidémie de gastro, cela peut engendrer une déshydratation.

Lire aussi  Canicule : précautions à prendre avec médicaments entravant la régulation corporelle

« L’idéal pour pallier à la déshydratation d’un bambin, c’est la solution de réhydratation orale. Ce sont en réalité de minuscules sachets qui sont additionnés à 200 millilitres d’eau que l’on peut garder au frais pendant une durée de 24 heures. On a la possibilité de les diluer autant que nécessaire durant le jour ; leur utilisation n’est pas restreinte », clarifie Anna Boctor.

La pédiatre précise également qu’il faut se rappeler d’inclure la crème de protection solaire attrayante pour les enfants. « Et le crochet à tiques si on planifie aller dans des endroits attirant un grand nombre de tiques, notamment les hautes herbes. Egalement de les crèmes antihistaminiques qui soulagent le besoin de se gratter quand une moustiques vous laissent un souvenir mémorable », préconise la spécialiste.

En outre, si votre rejeton se blesse, n’ommettez surtout pas de le désinfecter. « Si vous n’avez pas de désinfectant à portée de main, il vous suffit de passer de l’eau savoneuse sur la plaie, cela désinfecte correctement. Et mettez un petit pansement pour la protéger », termine-t-elle. Il ne vous reste plus qu’à lever l’ancre en toute sérénité.

Laisser un commentaire