Epicondylite : Essayez ces 5 Remèdes Naturels

Les joueurs de tennis ne sont pas les seuls à souffrir d’épicondylite, un problème d’inflammation des tendons du coude.

La répétition régulière de certains mouvements du bras peut favoriser ce trouble, qui se traduit par des douleurs et de la fatigue lors de l’exécution de gestes simples.

Mais avec certains remèdes naturels, si votre médecin ne s’y oppose pas, vous pouvez obtenir d’excellents résultats qui favorisent la mobilité et le bien-être.

Vous avez certainement déjà entendu parler du tennis elbow, ou de l’épicondylite.

C’est un inflammation des tendons de l’humérus qui entraîne des douleurs et des difficultés à effectuer des mouvements simples. Le problème survient en raison de l’utilisation répétée du bras, qui entraîne une douleur même en serrant la main ou en soulevant un poids.

Le traitement médical du tennis elbow comprend des médicaments antidouleur, de la kinésithérapie et, dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale.

Dans les cas les plus légers, cette affection peut également être traitée, avec l’accord du médecin, de manière moins agressive par des remèdes naturels qui aident à améliorer la mobilité du bras et à soulager la douleur.

Il existe des remèdes de grand-mère qui permettent de soulager ce type d’inflammation et de réduire l’utilisation de médicaments, tels que les AINS et l’ibuprofène. Mais même le simple repos est une aide précieuse pour lutter contre l’épicondylite, qui survient à la suite de mouvements répétés et pénibles du bras.

Un conseil : avant d’opter pour un quelconque remède, il est bon d’écouter l’avis d’un médecin, qui sera en mesure de suggérer un type de thérapie spécifique à notre cas.

Si le professionnel accepte de limiter les médicaments au profit de traitements plus naturels, voici quelques solutions pour une guérison rapide.

Epicondylite : les symptômes

Avant d’examiner les remèdes naturels contre l’épicondylite, il est utile de savoir si l’on est réellement confronté à ce problème.

Lire aussi  L'hypermétropie : Comprendre le trouble et les solutions possibles !

Il peut y avoir plusieurs blessures ou lésions au bras, dont certaines n’affectent pas les tendons, mais les muscles ou l’os. Mais s’il s’agit d’un tennis elbow, le symptômes expérimentés sont les suivants.

  • Douleur sur la face externe du bras, au-dessus de l’épicondyle latéral de l’humérus
  • Raideur matinale du coude, du bras ou du poignet
  • Muscles de l’avant-bras douloureux
  • Perte de force de préhension dans les mains
  • Difficulté à tourner l’avant-bras
  • Douleur en redressant le coude, en serrant la main ou en effectuant d’autres mouvements associés à l’extension du coude ou à la rotation du poignet

Si ces symptômes vous semblent familiers, il est possible que vous souffriez d’épicondylite, mais pour en être certain et exclure d’autres problèmes, le médecin peut vous proposer des tests de diagnostic pour comprendre la nature de la gêne.

En général, l’échographie, la radiographie ou l’IRM sont les examens qui permettent le mieux d’étudier le problème.

Les 5 remèdes naturels contre l’épicondylite

90% des personnes qui développent une tennis elbowest généralement en mesure de répondre naturellement au problème, avec d’excellents résultats.

Bien que nous soyons sceptiques en matière de nutrition, il semble qu’un régime basé sur des aliments anti-inflammatoires, tels que les légumes à feuilles vertes, les fruits frais de saison et les poissons riches en acides gras oméga-3, soit un excellent moyen d’accélérer la guérison.

Mais un changement d’alimentation ne peut à lui seul améliorer notre état, qu’il faut au contraire envisager de manière globale.

Des massages aux huiles essentielles aux plantes médicinales pour traiter l’état inflammatoire, il existe de nombreux remèdes non invasifs pour l’épicondylite. Mais c’est à nous de comprendre quels sont ceux qui correspondent le mieux à notre mode de vie.

Remèdes naturels pour l’épicondylite

  • La méthode RICE – L’acronyme RISO signifie repos, glace, compression et élévation. Dès l’apparition du problème, la meilleure solution consiste à éviter les mouvements qui provoquent la douleur. Cela s’accompagne de compresses de glace de 20 minutes sur le coude et l’avant-bras plusieurs fois par jour pendant les 3 premiers jours. Si nécessaire, surélevez le bras ou utilisez des bandages de compression pour réduire le gonflement.
Lire aussi  Café et Greffe de Cheveux: L'Attente de 48h Expliquée

 

  • Les plantes médicinales – Le gingembre, le curcuma et l’uncaria sont des remèdes naturels populaires contre l’épicondylite, qui traitent les processus inflammatoires. Le premier semble avoir une action similaire aux médicaments à base d’ibuprofène, tandis que la curcumine possède des propriétés antioxydantes qui accélèrent la guérison et soulagent la douleur. L’uncaria est un excellent remède pour réduire l’inflammation, le gonflement et la douleur.

 

  • Étirements et renforcement – On peut demander à un physiothérapeute de nous enseigner des exercices d’étirement simples que nous pouvons faire à la maison pour renforcer et étirer en douceur notre avant-bras et notre poignet, améliorer les mouvements et promouvoir l’endurance musculaire afin d’améliorer notre capacité à gérer le stress répétitif.

 

  • L’IASTM – Les instruments de mobilisation assistée des tissus mous sont appelés IASTM et ne sont rien d’autre que des outils permettant de masser et de traiter les zones affectées par des problèmes douloureux. L’épicondylite peut être traitée naturellement à l’aide de ces instruments et de l’expérience d’un physiothérapeute, qui peut expliquer la manière correcte de les utiliser à domicile.

 

  • Huiles essentielles – Les massages sont généralement un remède naturel contre l’épicondylite, suggéré après les trois premiers jours d’application de glace. Les huiles essentielles de menthe poivrée, de lavande et de cyprès, diluées dans une huile de support telle que l’huile de noix de coco ou d’amande douce, semblent être très efficaces pour soulager la douleur et favoriser la guérison. Mais demandez toujours l’avis d’un médecin avant d’opter pour cette solution.

Laisser un commentaire